Le test de depistage du taux de thc ( cannabis ) dans le sang

Share Button

Dans plusieurs pays dont la France, la consommation du cannabis est interdite car c’est une substance illégale , il est visible grâce à un test de depistage du thc dans le sang.




Il est donc commun de se voir pratiquer un test de depistage du cannabis par les forces de l’ordre, notamment lorsque la conduite du sujet peut paraître suspecte.
L’effet du cannabis n’est pas aussi anodin que beaucoup le croient, ses effets peuvent provoquer des hallucinations ou encore des visions qui peuvent eux-même entrainer des accidents car les choses ou les gens qui nous entourent sont différents de ce que l’on voit, c’est dû aux substances psycho-actives que contient le cannabis.

Il faut savoir que, même en faible dosage, le cannabis a pour effet de tout ralentir autour de soi, de retirer les réflexes, et de créer une confiance en soi déraisonnée, tout ceci entrainant une conduite dangereuse de tous les véhicules, il est alors compréhensible qu’on pratique un test de depistage du thc pour vérifier.
C’est le depistage du taux de thc qui déterminera la présence de cannabis dans l’organisme du sujet testé.

A présent, il existe un bon nombre de test de depistage du cannabis, le test salivaire de cette drogue , ou alors on recherche cette drogue dans les urines, et enfin maintenant le test capillaire, et le bien connu test de depistage du thc dans le sang.




Ce test de depistage du cannabis dans le sang est le plus souvent pratiqué après une infraction importante ou un accident de la route causé dans des circonstances suspectes.

Le test de depistage du cannabis dans le sang peut détecter la présence de cannabis jusqu’à 24 heures après sa consommation. De plus, ce test de depistage sanguin du cannabis est assez fiable, il permettra de voir si la personne a juste consommé du cannabis, ou si elle était sous les effets de cette drogue lors de l’accident, par exemple.

Mais le test de depistage sanguin du cannabis a ses limites puisque sa durée est limitée, la substance thc repérée par le depistage du cannabis disparaitra du sang avant les urines et les cheveux.

Il ne rime à rien d’en arriver là, mieux vaut être raisonnable surtout que selon les circonstances on peut encourir plusieurs années de prison. Surtout en prenant le volant sous les effets du cannabis. Se faire du mal à soi est déjà malheureux, mais dans quel état vit on si on a blessé quelqu’un d’autre  alors que ça aurait pu être évité ?

Avez-vous déjà subi un test de depistage du taux de thc dans le sang?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Share Button

2 réflexions au sujet de « Le test de depistage du taux de thc ( cannabis ) dans le sang »

  1. Bonjour,
    Personnellement je n’ai jamais eu à effectuer un test de cannabis mais je trouve tout à fait normal d’y être obligée lorsqu’il a des doutes.
    Conduire sous l’effet du cannabis est dangereux tout comme sous l’effet de l’alcool.
    Mais il ne faut pas de dérives et bien cherché à prouver que la personne été sous son effet lors de l’accident et non deux jours avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

2 commentaires suffisent pour que vos liens soient en dofollow.