Zoom sur le tabagisme

Share Button

Le tabagisme est un sujet de grande préoccupation actuellement.
On lui donne plusieurs définitions simplistes comme être accroc à la consommation de tabac, ou encore le fait d’inhaler de la fumée de tabac… Tout ceci peut être vrai mais il y a plusieurs formes de tabagisme.

Tout d’abord, le tabagisme actif

Il n’y a pas de secret, le tabagisme actif est le fait de fumer du tabac sous forme de cigarette qu’on appelle clope également. On allume, on aspire et on fait rentrer dans tout son système respiratoire plus de 4000 substances déjà répertoriées et ceci plusieurs fois par jour.

Que je rassure les non-fumeurs de suite: NON vos connaissances, collègues, amis et proches en général ne sont pas fous ! Pourquoi a-t-on envie de répéter ce geste ?

Grâce à une hormone appelée Dopamine qui s’active à chaque bouffée de cigarette contenant de la Nicotine. C’est une hormone de plaisir, le fumeur cherche à retrouver ce moment de Bien-Être plusieurs fois, encore et encore… Sans compter une réelle dépendance physique que nous connaissons tous.
Il faut donc être conciliant: c’est très difficile d’arrêter tout simplement parce que chacun aborde de manières différentes la cigarette et n’a le même rapport avec celle-ci: il n’y a donc pas de remède miracle mais beaucoup de méthodes pour arrêter de fumer donc de plus en plus de chances d’y parvenir le plus sereinement possible.

Le tabagisme passif

Par contre, une chose qui est de plus en plus limité c’est le tabagisme passif, on s’est aperçu de nombreux cas de personnes ayant des problèmes respiratoires car elles vivaient avec une personne qui fumait près d’elles. C’est alarmant.

Surtout prudence envers les enfants! Il est formellement déconseillé de fumer près d’eux, tout d’abord, pour les préserver de problèmes de santé liés à l’inhalation de tabac donc au tabagisme passif, puis pour ne pas leur donner cette habitude, car il faut savoir que les jeunes fument de plus en plus tôt: qui n’a pas vu au moins une fois un « enfant » de 6ème, devant un collège, allumer une cigarette! Ce n’est pas forcement la faute des parents ou de l’entourage mais il ne faut pas prendre de risques…
Idem pour les femmes enceintes, oui le bébé fume en même temps que sa maman !

Le tabagisme est un fléau au même titre que d’autres addictions comme l’alcool. Il est important de remettre en cause son attachement à la cigarette le plus tôt possible car il faut savoir qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer, ce sont quelques risques de maladies en moins et au bout du compte cela a de l’importance!

Les conséquences du tabagisme

Zoom sur le tabagismeLe tabagisme est clairement identifié dans la société comme un fléau contre lequel il faut lutter. Que ce soit un jeune fumeur ou un habitué de la chose ; les conséquences sont souvent très importantes et laissent des séquelles même après que l’on ait arrêté. Les effets sont souvent méconnus et il est du devoir des pouvoirs publics de mettre un accent particuliers sur les méfaits de cette pratique. Le cancer est l’une des conséquences premières. Le tabagisme accroit considérablement le risque de développer un cancer.

Plus de la moitié des cancers de la vessie sont dus à l’usage du tabac. De plus, le sujet fréquemment exposé au tabac (actif ou passif) a de fortes chances d’avoir un cancer du poumon. Les maladies cardiovasculaires constituent l’autre lot de soucis auxquels se confrontent les fumeurs.

Chez ces derniers, le risque d’un infarctus du myocarde, une hypertension artérielle, une artérite des membres inférieurs, un accident vasculaire, l’impuissance ou la thrombose est très élevé. Les autres risques liés au tabac sont : les allergies, l’asthme et la bronchite chronique. Le tabac peut aussi causer l’apparition de rides, un teint peu éclatant, une mauvaise haleine, un jaunissement des dents et une lenteur dans les cicatrisations.

Techniques pour arrêter de fumer

Heureusement pour les victimes du tabac, il existe des méthodes naturelles pour se sortir du tabagisme :

L’hypnose

L’hypnose, de par son action sur l’inconscient aide à arrêter de fumer. Grâce à l’hypnose, on dialogue avec l’inconscient et on le stimule afin de trouver des comportements qui peuvent remplacer le besoin de fumer.

L’acupuncture

Cette méthode contre le tabagisme inventée par les chinois intervient également dans le sevrage tabagique. Des aiguilles très fines sont placées à certains points précis du patient pour le traiter.

L’homéopathie

Le pharmacien fait une préparation de granules en se basant sur la marque de cigarette du patient. Ce traitement agit beaucoup sur la nervosité et l’irritabilité.

Pour acquérir plus de techniques pour arrêter de fumer, profitez de CE LIVRET qui contient plusieurs conseils, astuces et informations importantes, je vous l’offre ici-même.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.