Lorsqu’on veut résoudre un problème, on demande l’avis d’un spécialiste pour être guidé ou régler directement le problème.
Et bien, pour le sevrage tabagique, c’est le même principe. Il existe des spécialistes en tabacologie. Un tabacologue va contribuer de manière personnalisée à aider son patient à arrêter de fumer du tabac, et la consultation sera pris en charge de la même manière qu’un médecin traitant.


Le rôle du tabacologue est d’exposer au patient les différentes manières d’arrêter de fumer qui lui sont possibles, puis de trouver celle qui correspondrait le mieux aux besoins et à l’état de santé du patient.
Bien sûr, souhaiter consulter son médecin généraliste dans un premier temps n’est pas contre-indiqué, au contraire c’est même plutôt souhaitable, on n’est plus encore en confiance avec son médecin traitant qui renforcera généralement, la motivation de son patient à arrêter de fumer, et on peut ainsi commenter l’évolution de son traitement avec celui-ci. L tabacologue vous reçoit en tant que candidat décidé à l’arrêt tabagique, il n’a donc pas la même vision de la personne.
L’un n’empêche donc pas l’autre.

Le premier rendez-vous sera « la découverte de votre tabagisme ». C’est à dire, qu’il faudra déterminer ce qui pousse le patient à fumer, ce qui le retient d’arrêter, les moments où ne pas fumer est le plus difficile…etc.
Puis, des tests physiques s’en suivent, pour connaître par exemple, la façon de fumer du patient, si beaucoup de fumer est avalée à chaque bouffée ou non…etc
Tout ceci permettant de déterminer le programme le plus adapté.
Ensuite, lors du programme, le tabacologue effectuera un suivi personnalisé, ce qui permettra, si nécessaire, de changer de traitement en cours de sevrage ou de le compléter pour plus d’efficacité et des résultats optimaux.

Trouver un tabacologue n’est vraiment pas compliqué, il y en a d’installés dans quasiment toutes les villes. Ils sont présents dans les centres anti tabac, lieux d’informations très complets sur l’arrêt tabagique.

Consulter un tabacologue a un effet très positif sur l’arrêt tabagique, d’autant plus que statistiquement, un suivi médical augmente les chances de réussite lors d’un programme de sevrage tabagique.

Autres articles sur le sujet ICI