Il ne faut pas voir  » stopper la cigarette  » comme un gros panneau rouge où serait écrit: « stop cigarette », on a le droit d’arrêter progressivement d’autant plus qu’aujourd’hui diverses aides (des plus naturelles en passant par les médicamenteuses) sont à la disposition de ceux qui veulent dire stop à la cigarette

Stop cigarette…

Certains « gros » fumeurs arrêtent radicalement du jour au lendemain, ça peut marcher mais si la personne ne se sent pas sure de réussir en opposant un stop radical et définitif à la cigarette et bien il ne sert à rien qu’elle prenne le risque d’un échec car de nombreuses méthodes ont prouvé leur efficacité: le patch par exemple, son apport en nicotine permet de se détacher du geste et des mauvaises habitudes de fumeur tout en ne ressentant que peu le manque de nicotine, surtout que l’homéopathie peut tout à fait compléter un traitement par patch pour définitivement mais en douceur dire: stop cigarette! .

Le laser est encore un peu en marge dans la liste des solutions pour arrêter de fumer, il semble avoir fait ses preuves au Québec mais n’est pas encore reconnu en France. Par contre, l’acupuncture a fait ses preuves depuis plus de 1000 ans et est une solution naturelle pour décider d’un stop cigarette et il faut le préciser : ce n’est pas du tout douloureux! Surtout que si vous avez un médecin généraliste qui le pratique vous pouvez avoir des séances de rembourser.

Et le mental? On n’y pense pas assez quand on veut arrêter de fumer : il y a bien sur l’accroche physique mais la dépendance aux vieilles habitudes qui entourent la cigarette est aussi importante: c’est pourquoi les livres pour dire stop à la cigarette peuvent être une aide précieuse lors du sevrage tabagique et même pendant la phase précédent l’arrêt car ils accentueront la détermination et peu à peu la personne verra naturellement se dessiner un « stop cigarette » dans son esprit.

A voir en complément …