Fumeur

Share Button

Être fumeur c’est inhalé par la bouche ou le nez le résultat de la combustion d’une substance.

Le tabac est la substance la plus inhalée par le fumeur à travers le monde, malgré que bien d’autres soient potentiellement consommables telles que la le cannabis, l’opium…etc.

Ce constat vient surement du fait qu’il est plus facile de faire le bilan de la partie de la population mondiale qui consomme une substance légalement distribuée comme le tabac plutôt que d’autres illégales comme le cannabis…

En tous cas, il existe différentes sortes de fumeurs, plusieurs critères les définissent.


Le fumeur occasionnel est celui des soirées, assimilant le fait de fumer au festif, tout comme l’alcool.

Il garde ce « plaisir » pour les occasions, mais attention: la dépendance peut très vite arrivée et d’ailleurs bien souvent ce type de fumeur ne peut déjà pas se retenir lors de soirées par exemple.

Son addiction est reliée à des moments bien précis et même s’ils sont moins rapprochés que pour un véritable fumeur, la dépendance est bien là.

Le dit « vrai » fumeur accompagne tous les moments de sa journée d’une cigarette ou autres. Toutes ses habitudes vont être liées à son addiction. C’est une des raisons pour lesquelles il sera difficile pour cette personne de se défumer : il va devoir tout changer, repartir de zéro. C’est d’ailleurs le meilleur conseil qu’on peut donner à un fumeur: progressivement se détacher et modifier ses habitudes liées au fait de fumer même s’il ne se sent pas encore prêt à arrêter de fumer.

Entre ces deux comportements on observe le fumeur régulier.

Tout ne sera pas lié au fait de fumer mais par contre tous ses moments de « pause » oui. La sensation de détente ne se fait plus sans. C’est une dépendance qui touche principalement le psychologique et tout aussi synonyme de difficulté pour arrêter.

Il est dit qu’on peut différencier les fumeurs de tabac par le nombre de cigarettes qu’ils fument par jour en moyenne.

Ainsi, moins de 5 cigarettes par jour reste raisonnable, on ne serait pas encore accroc. lorsqu’on monte à 10 cela se complique, on est fumeur. Entre 10 et 20 on est un « gros » fumeur.

Il faut bien évidemment faire une moyenne par jour sur une période mensuelle par exemple sinon ce n’est pas significatif. Par exemple, une personne qui fume une dizaine de cigarettes lors d’une soirée mais ne refume pas pendant 15 jours ne peut pas être considérée comme fumeur. Par contre, cela ne veut pas dire que cette personne n’est pas dépendante ou ne peut pas le devenir…Alors prudence! La cigarette ou autres substances que l’on inhale restent un poison pour l’organisme.

Autres articles sur le sujet ICI


Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.