Eliminer le thc en vue d’un test de depistage ( du taux de thc )

Share Button

Lorsqu’on décide de cesser de fumer du cannabis, c’est qu’on a pris une franche décision et on ne peut que vous en féliciter , vu les dégâts qu’occasionne cette drogue…
Il est commun que la motivation vienne d’un changement bénéfique dans sa vie, comme le choix d’un nouveau travail qui demande des examens préalables, en particulier un test de depistage du taux de thc ( cannabis ).



Il est donc nécessaire d’ eliminer toutes traces de cannabis pour le jour du depistage afin de redémarrer une nouvelle vie sur des bases positives.
Quelque soit le type de depistage du taux de thc, sachez que le cannabis peut rester détectable jusqu’à 3 mois dans l’organisme, précisément par les cheveux.

Dans un premier temps, il est nécessaire de cesser de fumer, ou d’ingérer de toutes les manières, du cannabis au plus vite.

Ensuite, malheureusement, il n’existe pas de solution miraculeuse pour eliminer le thc ou même faire disparaître le taux de thc. Il faudra être patient jusqu’au test de depistage du taux de thc.
Il vous est possible de tester vous-même votre taux de thc, en vous procurant un test salivaire ou un test urinaire pour savoir si votre temps de sevrage du cannabis aura suffi, et peut-être trouver un moyen de reculer la date du test si c’est possible, pour une bonne résolution comme la vôtre cela vaut la peine de se donner du mal.

Pour aider à mieux évacuer le cannabis vous pouvez boire plus d’eau qu’à votre habitude et consommer des fibres, cela permettra une meilleure élimination, qui entrainera les déchets avec elle.
Et surtout ne replongez pas car le plus dur est fait : vous avez pris la décision de cesser de fumer du cannabis.


Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.