La désintoxication tabagique

Share Button



Arrêter de fumer et surmonter les effets de dépendance au tabac se révèlent comme une prouesse liée à un désir de vaincre le tabagisme et la volonté de changer un mode de vie maximisant la bonne santé. Il arrive que la désintoxication tabagique puisse être difficile mais avec la volonté de s’y mettre, on surmonte les conséquences de cette accoutumance et la forte sensation de manque.

La désintoxication tabagique

La désintoxication tabagique
Il arrive que des sentiments d’irritabilité, de dépression et même des insomnies et troubles au niveau de la concentration et une augmentation de l’appétit puissent être les premiers symptômes enregistrés avec un sevrage tabagique. Les sensations de manque sont différentes d’un individu à un autre suivant sa prise de tabac quotidienne.

Les premières réactions du corps humain sujet à une désintoxication tabagique sont les états de manque. Ces envies de fumer sont très déplaisantes, mais démontrent que le sevrage agit bien sur l’organisme du fumeur. Ces symptômes s’accentueront de jour en jour mais finiront par s’affaiblir après une dizaine de jours. Tout ceci revient à dire que les effets naturels de la désintoxication tabagique sont durs à supporter surtout pendant la première semaine de sevrage.

De tous les maux liés au tabagisme, la toxicomanie à la nicotine est le plus dur sevrage à effectuer. Arrêter de fumer ne se fait pas n’importe quand. Des études et analyses pendant deux semaines au minimum sont conseillées, car les périodes de désintoxication tabagique seront tendues. Les conséquences peuvent se présenter au niveau de la famille, du travail, et même du milieu quotidien. Il faudrait même étudier la période de l’année qui vous est la plus propice pour arrêter de fumer.

Découlant de ces faits, quelques jours de réflexion sont nécessaires pour ne pas rater des efforts bien menés au commencement et qui retournent à la case zéro après tant de durs efforts. Les excuses pour tomber dans le piège d’une seule cigarette ne sont pas tolérées pour une désintoxication tabagique. Il faudra s’accorder du temps et bien se préparer mentalement pour réussir brillamment à passer cette étape très décisive pour une nouvelle vie et pour une bonne santé. Pour information, il faut noter que les substituts de type pastilles à la nicotine ou les fameuses cigarettes électroniques ne sont que des gadgets augmentant sensiblement le temps de sevrage.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.