Pourquoi est il nécessaire de cesser de fumer pour de bon ?

Cesser de fumer  éviter la rechute
Cesser de fumer c’est tout d’abord bénéfique pour sa santé puis pour le porte-feuille, car c’est faire une économie non négligeable, et enfin pour l’estime de soi.

La décision de cesser de fumer n’est pas facile à prendre, elle est importante et cela ne doit pas se faire sur un coup de tête.
C’est une action mûrement réfléchie, en tenant compte des avantages et des inconvénients à venir.

Une première étape

Il faut, lorsque vous êtes prêt à cesser de fumer, décider d’une date butoir afin de se préparer psychologiquement. Il est également important de se renseigner sur les différents moyens physiques et mentaux pour y parvenir.

Ensuite…

Lorsque le moment est venu de cesser de fumer, il faut tenir bon.
Il parait important de mentionner les services fournis par les centres hospitaliers des grandes villes, qui incluent une infirmière tabacologue, qui aide à la prise de conscience des dangers de la cigarette, elle aide également dans le dosage d’éventuels patchs nicotiniques, puis d’une psychologue qui permet de verbaliser le manque mais également les raisons qui vous ont fait commencer à fumer.

D’autres méthodes et quelques changements…

  • D’autres méthodes existent telles que hypnose, homéopathie, acupuncture, gommes à mâcher, e-cigarettes selon votre philosophie et vos besoins.
  • Il peut être tout simplement utile de changer ses habitudes : le fait de changer par exemple le trajet pour aller au travail, car n’est il pas vrai que vous allumiez une cigarette à tel moment du trajet ?
  • Mais aussi demander à vos amis de faire preuve de tolérance les premiers temps de votre sevrage, peut être peuvent ils aller fumer dehors pour ne pas vous inciter à reprendre. éviter de même le café, thé qui sont des excitants et qui, par la même occasion amène à consommer une cigarette.
  • Si malgré tout cela, vous observez toujours un manque, relativisez en vous disant que les capteurs de manque de votre cerveau diminuent au cours du sevrage, et donc le manque va s’atténuer.

Il est très valorisant et épanouissant de ne plus être sous l’emprise d’une « drogue », de ne plus courir au bureau de tabac le soir ou le dimanche, d’être libre de faire finalement des activités comme le jardinage par exemple sans s’arrêter afin de fumer.

Une méthode simple et efficace pour éviter la rechute

Pour finir, si cela ne suffit pas, utilisez la méthode du tableau, sur une colonne indiquez les bénéfices de cesser de fumer et sur une autre les inconvénients.

Exemples de bénéfices :

  • économie
  • plus de gout et d’odorat
  • le souffle est de meilleurs qualité et il est donc plus facile de retrouver une activité sportive
  • beauté de la peau
  • estime de soi
  • gain de temps libre

Exemples des inconvénients (moins nombreux au fur et à mesure du sevrage) :

  • début du sevrage délicat
  • stress, anxiété, nervosité

Ces deux listes ne sont pas exhaustives et sont personnelles à chacun, à vous de la compléter, mais c’est une aide précieuse pour vous conforter dans votre choix.

Prenez votre courage et lancez vous.