C’est une préoccupation sérieuse pour les personnes qui souhaitent arrêter de fumer, pas uniquement dans un souci d’esthétique: si on veut arrêter de fumer c’est pour se sentir mieux, si c’est pour prendre du poids, pas la peine…
Heureusement, cette question a été prise au sérieux, elle est notamment traitée en profondeur dans cet ouvrage plein de solutions, écrit par un spécialiste qui a aidé des dizaines de milliers de personnes lors de leur sevrage tabagique… et qui nous confirme par le titre de son livre que : « La méthode simple pour les femmes qui veulent arrêter de fumer : Arrêter de fumer sans prendre du poids, c’est possible ! »




…Même si ce n’est pas la première chose à laquelle on pense lorsqu’on se décide à arreter de fumer, la question se pose à un moment: est ce qu’on prend du poids en stoppant la cigarette et est ce qu’il est possible d’ arreter de fumer sans grossir?
En observant différents témoignages on a établi une moyenne de 1 personne sur 3 dont le poids n’a pas varié lors du sevrage et même après. C’est un point rassurant, mais il faut prendre ce problème dans le bon sens: ce n’est pas vraiment arreter de fumer qui fait grossir mais surtout fumer qui fait maigrir.
Il y a deux raisons principales à cela et des solutions qui permettent d’ arreter de fumer sans grossir pour autant.


La première raison est que fumer favorise l’élimination de graisses et le fumeur brûle plus de calories qu’un non fumeur, du coup lorsque la personne arrete la cigarette il peut prendre un ou deux kilos de ce fait, mais il est possible d’ arreter de fumer sans grossir en éliminant le même nombre de calories et de graisses par une autre méthode par exemple reprendre une activité physique, pas forcément tous les jours mais au moins 2 à 3 fois dans la semaine… Ou même reprendre de bonnes habitudes: choisir les escaliers par rapport à l’ascenseur, si c’est possible éviter de prendre la voiture pour aller chercher son pain et en profiter pour faire un peu de marche…

Bien évidemment l’alimentation entre en jeu lorsqu’il est question d’ arreter de fumer, surtout sans grossir! Tout d’abord, parce qu’un fumeur mange moins en moyenne, que ce soit parce qu’il a moins de goût, d’odorat…ou tout simplement parce que fumer coupe la faim. Du coup, la crainte à avoir est de ressentir plus de fringale et c’est ici qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la compensation par la nourriture sucrée, salée ou grasse. Parfois une gorgée d’eau suffit à apaiser cette faim, parfois un fruit ou un laitage sera nécessaire, mais cela passera.
Par contre, il est important de se préparer 3 bons repas par jour, par bons on entend copieux et équilibré c’est ce qui permettra d’ arreter de fumer sans grossir.

Beaucoup ont tendance à se dire que déjà se priver de cigarette c’est difficile alors en plus se priver sur la nourriture…Mais ce n’est pas ce qui est recommandé! En premier lieu, pour arreter de fumer sans grossir il ne faut pas avoir d’hésitations à combiner plusieurs méthodes qui permettront de ne pas ressentir de manque et il ne faut pas se priver mais équilibrer ses repas.
Arreter de fumer est un nouveau point de départ, une page est tournée, il est vivement conseillé de changer ses habitudes pour ne pas réveiller l’envie de fumer qui sommeille alors pourquoi ne pas en profiter pour faire des changements les plus sains possibles: reprendre plaisir à faire de l’activité physique, manger équilibré, d’autant plus que les sens réapparaissent dès les premiers jours du sevrage tabagique: on redécouvre des aliments. En se libérant du tabac et en suivant ces conseils simples on va arreter de fumer sans grossir et en retrouvant un équilibre alimentaire et physique. Pourquoi s’en priver?


A voir en complément …